Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre Recherche English Site du Ministre du Conseil Exécutif - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 1998 > Communiqué du 4 août 1998

SIGNATURE D'UNE ENTENTE ENTRE LES ALGONQUINS DE LAC-BARRIÈRE ET LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC CONCERNANT L'UTILISATION DES RESSOURCES NATURELLES ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA COMMUNAUTÉ

LAC-RAPIDE, le 4 août 1998 - Le ministre d'État des Ressources naturelles et ministre délégué aux Affaires autochtones, M. Guy Chevrette, et le chef des Algonquins de Lac-Barrière, aussi dénommé Mitchikanibikok Inik, M. Harry Wawatie, sont heureux d'annoncer la signature d'un accord sur la poursuite des travaux de l'Entente trilatérale.

Cette entente vise à compléter les travaux associés à la préparation d'un projet de plan d'aménagement intégré des ressources et à entamer de nouvelles négociations sur des dossiers prioritaires pour le développement de la communauté de Lac-Barrière, notamment l'identification des terres qui serviront à rencontrer les besoins en habitation et infrastructures communautaires, selon un plan d'ensemble déposé auprès du gouvernement du Québec. À cette fin, le chef Harry Wawatie a annoncé que M. Michel Gratton, ex-député du comté de Gatineau à l'Assemblée nationale de 1972 à 1989 agira à titre de représentant spécial des Algonquins dans ces négociations.

La démarche découlant de cette entente permet la poursuite de deux objectifs : concilier les différentes utilisations des ressources naturelles à l'intérieur du territoire décrit dans l'Entente trilatérale de 1991 et améliorer la situation socio-économique des Algonquins de Lac-Barrière.

Cette nouvelle entente témoigne de l'esprit de collaboration que le gouvernement du Québec souhaite consolider avec les communautés autochtones, et ce, dans le respect de leur identité et la prise en compte de leurs aspirations. Cette entente s'inscrit d'ailleurs dans le cadre de la mise en œuvre du document d'orientation du gouvernement du Québec en matière autochtone, Partenariat, Développement, Actions.

« Je suis satisfait de la conclusion de cette entente puisque nous franchissons aujourd'hui une nouvelle étape dans la participation des Algonquins de Lac-Barrière à la gestion des ressources naturelles et à la promotion du développement durable », a déclaré aujourd'hui le ministre d'État des Ressources naturelles et ministre délégué aux Affaires autochtones, monsieur Guy Chevrette, devant les membres de la communauté, à Lac-Rapide.

- 30 -

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour :
Mise en ligne :