Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2002 > Communiqué du 13 juin 2002

Le Québec et les Inuits mettent en œuvre l'entente Sanarrutik et dévoilent le projet d'Inuksuk

Québec, le 13 juin 2002 - Le ministre d'État à la Population, aux Régions et aux Affaires autochtones, monsieur Rémy Trudel, et le ministre délégué aux Affaires autochtones, monsieur Michel Létourneau, sont heureux d'annoncer des mesures concrètes découlant de l'entente de partenariat Sanarrutik signée en avril dernier avec les Inuits du Nunavik. De plus, en signe d'amitié entre le Québec et les Inuits, un Inuksuk sera édifié sur le terrain de l'Hôtel du Parlement à Québec, à l'automne 2002.

L'événement se tenait en présence de monsieur Pita Aatami, président de la Société Makivik, et de monsieur Johnny Johnny Adams, président de l'Administration régionale Kativik, accompagnés d'une délégation d'une trentaine d'Inuits.

Développement hydroélectrique

L'entente Sanarrutik prévoit la réalisation d'études économiques, techniques et environnementales sur le potentiel hydroélectrique du Nunavik actuellement évalué à plus de 6 300 MW. Aujourd'hui, Hydro-Québec annonce une première phase d'études au Nunavik qui débutera dès cet été pour se poursuivre jusqu'au début de 2003 sur les rivières Caniapiscau, George, la Baleine et Nastapoka.

C'est une somme de 6,3 millions de dollars qui sera investie par la société d'État au cours des prochains mois. Pour réaliser ces études, Hydro-Québec collaborera étroitement avec la Société Makivik, notamment en mettant à profit la connaissance du territoire acquise par les Inuits du Nunavik. À cet effet, l'entreprise signera bientôt une entente-cadre avec la Société Makivik.

Développement de parcs au Nunavik

Aussi, l'Administration régionale Kativik et la Société de la faune et des parcs ont conclu une entente pour l'aménagement de parcs au Nunavik. Cette entente prévoit le développement des parcs nationaux des Pingualuit, des Monts-Torngat-et-de-la-Rivière-Koroc et des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-l'Eau-claire. Le Québec versera 8 millions de dollars sur cinq ans à l'Administration régionale Kativik pour qu'elle procède à des études sur le développement de ces parcs et pour compléter la collecte de données de deux parcs additionnels au Nunavik.

Amélioration du réseau routier dans les communautés

De plus, Transports-Québec et l'Administration régionale Kativik ont signé hier une entente pour le pavage des routes locales des villages nordiques. Il s'agit d'une mesure qui nécessitera des investissements de 35,5 millions de dollars sur une période de sept ans.

L'amélioration des services de police et travaux de construction de postes de police

De son côté, le ministère de la Sécurité publique a signé deux ententes avec l'Administration régionale Kativik afin de mettre en œuvre, dès aujourd'hui, deux actions découlant de l'entente Sanarrutik en matière de sécurité publique. En effet, le ministère de la Sécurité publique rend disponible, en 2002-2003, une somme de 1,5 million de dollars pour, d'une part, améliorer les services policiers et d'autre part, initier la construction de postes de police au Nunavik.

L'Inuksuk, symbole de rapprochement

Le premier ministre, monsieur Bernard Landry, en avait parlé à Tasiujaq le 9 avril dernier, les ministres Trudel et Létourneau l'ont confirmé aujourd'hui : un Inuksuk sera érigé à Québec, sur le terrain de l'Hôtel du Parlement. Ce projet est le fruit d'une étroite collaboration entre la Société Makivik, la Commission de la Capitale nationale, l'Assemblée nationale, le ministre délégué aux Affaires autochtones et du Développement du Nord québécois, M. Michel Létourneau, et le Secrétariat aux affaires autochtones.

« Cet Inuksuk veillera sur nos bonnes relations et nous rappellera tous les jours que la voie à emprunter est celle du dialogue et du respect. Il nous montrera la voie de la sagesse qui mène à la compréhension mutuelle et à l'amitié entre nos nations », a déclaré M. Trudel.

« L'événement d'aujourd'hui concrétise tant les engagements prévus à l'entente de partenariat Sanarrutik que la collaboration existant entre nos deux peuples, et qui sera symbolisée par l'édification d'un Inuksuk. De grandes choses se réalisent dans le Nord-du-Québec, bénéfiques à l'ensemble du Québec, nous pouvons en être fiers », de renchérir M. Létourneau.

Construit de grosses pierres, l'Inuksuk représente traditionnellement un repère pour les Inuits dans la vaste toundra. Il est assemblé pour évoquer une forme humaine. L'Inuksuk de Québec sera édifié, au début de l'automne prochain, avec quatorze pierres représentant les quatorze villages du Nunavik. Il côtoiera les grands personnages de la nation québécoise qui ont façonné l'histoire, tels René Lévesque et Jean Lesage, deux anciens premiers ministres dont les monuments ornent déjà le site choisi sur le terrain de l'Hôtel du Parlement.


-30-

Sources :
Éric Gamache
Attaché de presse
Cabinet du ministre Rémy Trudel
(418) 644-2128

Véronique Boileau
Attachée de presse
Cabinet du ministre Michel Létourneau
(418) 528-6789

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour :
Mise en ligne :