Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre Recherche English Site du Ministre du Conseil Exécutif - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2002 > Communiqué du 27 novembre 2002

Le ministre Létourneau heureux du succès remporté par la mission de promotion des ententes La paix et braves et Sanarrutik

Québec, le 27 novembre 2002 - Le ministre délégué aux Affaires autochtones et au Développement du Nord québécois, M. Michel Létourneau, est revenu satisfait d'une tournée européenne accomplie avec le Grand Chef du Grand Conseil des Cris, M. Ted Moses, du 16 au 24 novembre dernier. Cette tournée, qui se déroulait à Paris, Strasbourg, Londres et Barcelone, avait pour but de faire connaître les ententes historiques signées entre le gouvernement du Québec et les Cris et les Inuits.

« Les participants aux différentes activités prévues à cette mission ont salué le nouveau modèle établi en matière de gestion des relations du Québec avec les nations autochtones vivant sur le territoire. A leur sens, le Québec a proposé, en pionnier, une nouvelle voie dont devraient s'inspirer les autres États du monde », a déclaré M. Létourneau.

« Il nous fallait expliquer en Europe que le Québec est un chef de file au niveau mondial dans la reconnaissance des droits fondamentaux des peuples autochtones. Avec La Paix des braves, nous sommes maintenant en mesure de planifier un futur pour la nation crie. Par ailleurs, nous avons constaté qu'en Europe, il y a des nations sans État qui cherchent des moyens pour protéger leur culture et leur mode de vie dans le cadre d'une Europe unifiée. La Paix des braves peut également servir de modèle à cet égard », a dit le grand chef Moses.

MM. Létourneau et Moses ont ainsi eu l'occasion d'exprimer comment ces ententes conclues de nation à nation ont eu pour effet d'entrevoir un avenir communautaire et économique meilleur pour les différentes populations touchées. « Par ailleurs, de nombreux interlocuteurs ont manifesté l'intérêt de voir sur place, au Québec, comment s'appliquent les ententes sur le territoire. D'autres analyseront le modèle québécois par l'entremise d'études scientifiques et de colloques consacrés au sujet. À cet effet, je peux leur assurer la collaboration du gouvernement du Québec », a souligné M. Létourneau.

« Parlementaires, conseillers diplomatiques, experts des questions autochtones, universitaires et membres de la presse, tous ont manifesté un vif intérêt pour la question », a poursuivi le ministre. « Le Québec se distingue avantageusement par sa position inclusive envers les nations autochtones ».

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour : 2010-09-30
Mise en ligne :