Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre Recherche English Site du Ministre du Conseil Exécutif - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil Centre de presse > Communiqués > 2005 >Communiqué du 11 août 2005

Négociations avec les Algonquins du Lac Barrière - NOMINATION DE M. JOHN CIACCIA A TITRE DE REPRESENTANT SPECIAL DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

QUÉBEC, le 11 août 2005 - Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, monsieur Pierre Corbeil, et le ministre délégué aux Affaires autochtones, monsieur Geoffrey Kelley, sont heureux d'annoncer la nomination de M. John Ciaccia à titre de représentant spécial du gouvernement du Québec dans le cadre des négociations portant sur la réalisation des engagements du Québec contenus dans l'Entente trilatérale de 1991 et l'entente de 1998 avec les Algonquins du Lac Barrière.

«Je suis content que M. Ciaccia ait accepté de réaliser ce mandat important car, en tant qu'ancien ministre de l'Energie et des Ressources, ministre délégué aux Affaires autochtones, ministre des Affaires internationales et négociateur d'expérience, il possède une vaste expertise dans plusieurs dossiers de nature autochtone. Il a notamment agi à titre de représentant du premier ministre du Québec lors de la négociation de la Convention de la Baie James et du Nord Québécois en 1975», a déclaré le ministre Kelley. Dans l'exécution des ses fonctions, M. Ciaccia collaborera avec M. Clifford Lincoln, lui-même ancien ministre et représentant spécial des Algonquins du Lac Barrière.

De son côté, le ministre Corbeil s'est dit confiant que «les négociations permettront d'établir des partenariats durables avec la communauté algonquine de Lac Barrière et de préserver le développement de cette région ainsi que les emplois rattachés à l'exploitation des ressources naturelles». Ensuite, il a réitéré la volonté du gouvernement du Québec de donner rapidement suite aux engagements pris en 1991 et en 1998, en déclarant : «C'est à cette fin que mon gouvernement prend les mesures nécessaires, entre autres, en nommant M. Ciaccia à titre de représentant spécial».

Rappelons que les ententes prises en 1991 et en 1998 ont notamment pour objectif d'élaborer et de mettre en oeuvre un plan d'aménagement intégré des ressources renouvelables (forêt-faune) sur le territoire visé de Lac Barrière et de promouvoir une gestion rationnelle de ces ressources, leur utilisation polyvalente ainsi que la poursuite des activités traditionnelles par les Algonquins de Lac Barrière. Par ailleurs, un processus de négociation est prévu afin de permettre l'agrandissement de la réserve, l'électrification et le développement économique de la communauté ainsi que la participation à la gestion, au développement et aux retombées économiques des ressources.

Enfin, le ministre Corbeil a déclaré : «Je tiens à réaffirmer la volonté du gouvernement du Québec de donner suite aux engagements qu'il a pris dans l'Entente trilatérale de 1991 et l'entente de 1998». Ensuite, il a conclu en disant : «Il importe pour les travailleurs forestiers et les entreprises de l'Outaouais et de l'Abitibi-Témiscamingue, tout comme pour la communauté autochtone de Lac Barrière, que les négociations conduisent rapidement à un terrain d'entente».

-30-

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour :23 août 2005
Mise en ligne :