Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre Recherche English Site du Ministre du Conseil Exécutif - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2006 > Communiqué du 7 avril 2006

Nouvel auxiliaire à la protection de la faune cri

Les ministres Corbeil et Kelley félicitent le Grand Chef Matthew Mukash

Québec, le 7 avril 2006 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, et le ministre délégué aux Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, tiennent à féliciter le Grand Chef Matthew Mukash qui vient tout juste d’obtenir le titre d’auxiliaire à la protection de la faune.

Comme tout près de 300 maîtres-piégeurs (tallymen) reconnus par l’Association des trappeurs cris, le Grand Chef a choisi de suivre la formation donnée par la Protection de la faune du Québec. « Il peut ainsi transmettre aux membres de la nation crie, les informations nécessaires pour favoriser la conservation et à la mise en valeur de la faune et de ses habitats, tout en servant d’exemple pour sa communauté », a déclaré le ministre Corbeil.

La Paix des braves

En effet, certains principes de l’entente de La Paix des braves, signée en 2002 par le gouvernement du Québec et les Cris du Québec, visaient notamment la formation de Cris comme agents de protection de la faune et comme auxiliaires à la protection de la faune.

« Je suis fier d’annoncer que nous avons respecté nos engagements quant à la formation d’agents de protection de la faune et d’auxiliaires à la protection de la faune cris. En effet, deux groupes d’agents cris ont été formés à l’école de Duchesnay depuis l’automne 2003, un troisième groupe débutera sa formation d’ici peu, et tout près de 300 maîtres-piégeurs ont jusqu’ici participé au séminaire au cours duquel ils ont été à même de constater l’ampleur et l’importance de la nouvelle tâche qui leur incombe », a fait savoir le ministre Corbeil.

Mandat des auxiliaires à la protection de la faune cris

Les auxiliaires à la protection de la faune ont comme mandat d’assister les agents de protection de la faune dans leur travail et contribuent, par le fait même, à sensibiliser les Cris à l’importance de respecter les lois et règlements régissant les activités de chasse, de pêche et de piégeage sur le terrain qu’ils supervisent.

Le maître-piégeur est le gardien de la terre et des animaux. Il veille au respect des lois traditionnelles afin de s’assurer, entre autres, du partage équitable des ressources du territoire entre les générations présentes et futures. Actuellement, il y a près de 300 terrains de piégeage cris; chacun étant sous la supervision d’un maître-piégeur.

« Une relation de complémentarité basée sur le respect du mode de vie traditionnel des Cris s’est développée, favorisant ainsi la protection et la mise en valeur des ressources fauniques québécoises », a conclu le ministre Kelley.

- 30 -

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour : 30 septembre 2010
Mise en ligne : 19 avril 2006