Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Haute-Côte-Nord

Le ministre Benoît Pelletier rencontre des élus municipaux
dans le cadre de la négociation avec les Innus

Québec, le 29 avril 2008. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Benoît Pelletier, a rencontré les maires des Escoumins, M. Pierre Laurencelle, de Bergeronnes, M. Francis Bouchard, et le préfet de la Municipalité régionale de comté de la Haute-Côte-Nord, M. Jean-Marie Delauney. Ces derniers souhaitaient lui faire part de leurs préoccupations relativement à la négociation territoriale globale avec les Innus. Le chef de cabinet du premier ministre, M. Daniel Gagnier, a également assisté à la rencontre

Le ministre Pelletier confirme que cette réunion avec les élus municipaux a été très positive. « Les discussions ont été franches et conviviales. De part et d’autre, nous avons exprimé notre point de vue et réitéré notre intérêt et notre volonté d’en venir à une entente avec les Innus », a-t-il indiqué.

Les personnes qui étaient présentes à la rencontre sont d’avis que la signature éventuelle d’un traité est un aboutissement positif. Un tel traité permettra la mise en place de nouveaux partenariats économiques et sociaux entre autochtones et non-autochtones, contribuant ainsi à la consolidation et au développement de chacune des communautés qui partagent depuis longtemps un même territoire.

Le gouvernement est cependant conscient des enjeux soulevés par cette négociation territoriale. « Ce que nous souhaitons, c’est que tous les efforts soient investis afin d’assurer la conclusion d’une entente acceptable pour tous. C’est pourquoi nous misons sur l’information de la population et la concertation des représentants des municipalités concernées », a ajouté le ministre. À cet égard, le ministre, les maires et le préfet se sont engagés à poursuivre les discussions dans ce même esprit de collaboration.

« Mes collègues, messieurs Bouchard et Laurencelle, et moi-même avons confiance que nos préoccupations ont été entendues et que toutes les parties impliquées feront les efforts nécessaires pour faire progresser les discussions » a conclu le préfet Delaunay.

Rappelons que le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada et des membres des premières nations de la Côte-Nord et du Saguenay–Lac-St-Jean négocient en ce moment le règlement de la revendication territoriale globale des Innus.

- 30 -

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166

Mise en ligne : 29 avril 2008