Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Excuses aux Autochtones

Le ministre Benoît Pelletier salue le geste d’Ottawa à l’Assemblée nationale

Québec, le 12 juin 2008. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Benoît Pelletier, a déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale une motion saluant le geste du gouvernement du Canada qui a présenté, hier, à la Chambre des communes, des excuses officielles aux Autochtones qui ont subi de graves sévices dans des pensionnats qu’ils fréquentaient contre leur gré. La motion, adoptée à l’unanimité, se lit ainsi :

« Que l’Assemblée nationale :

« Prenne acte du geste historique de la Chambre des communes qui a présenté, le 11 juin 2008, des excuses officielles aux Autochtones qui ont subi des sévices graves alors qu’ils fréquentaient des pensionnats contre leur gré;

« Rappelle la motion adoptée par l’Assemblée nationale, le 20 mars 1985, qui reconnaissait l’existence au Québec des nations abénaquise, algonquine, attikamek, crie, huronne, micmaque, mohawk, montagnaise, naskapie et inuite, et celle du 30 mai 1989 qui reconnaissait la nation malécite;

« Exprime sa compassion sincère à l’égard de tous les élèves autochtones qui ont vécu des souffrances liées à la fréquentation de ces pensionnats et qui peinent encore aujourd’hui à guérir leurs douleurs;

« Souligne le courage et la détermination de ces femmes et ces hommes qui ont gardé confiance en eux-mêmes et en la vie;

« Formule le souhait que ce geste nous amène ensemble à réfléchir sur cet épisode sombre de l’histoire canadienne, à réaffirmer les valeurs qui nous unissent, à travailler pour que ces injustices ne se reproduisent plus jamais et à mieux nous sensibiliser collectivement aux préoccupations des nations autochtones;

« Manifeste le désir que ces excuses permettent aux victimes d’avoir une vie davantage remplie d’espoir, de reconnaissance et de respect. »

« La formulation d’excuses n’efface pas le mal qui a été fait, mais elle met un peu de baume sur les blessures d’hommes et de femmes qui ont beaucoup souffert. En déposant une motion à l’Assemblée nationale, je veux que nous contribuions à leur redonner la dignité et la fierté nécessaires à leur réhabilitation. De plus, je crois que nous devons affirmer haut et fort notre volonté que de telles injustices ne se reproduisent plus. C’est pourquoi j’ai voulu qu’officiellement le gouvernement du Québec souligne la pertinence de la démarche du gouvernement fédéral », a déclaré le ministre.

- 30 -

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166

Mise en ligne : 13 juin 2008