Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Les négociateurs du gouvernement du Québec et des Atikamekw paraphent une entente de principe de Nation à Nation

Québec, le 31 août 2012 - Les négociateurs du Québec et des Atikamekw ont paraphé hier une entente de principe visant à établir une nouvelle relation de Nation à Nation qui renforcera les relations politiques, économiques et sociales entre le Québec et les Atikamekw.

« Je suis heureux de ce dénouement. L'entente de principe démontre le sérieux des parties et elle jette les bases pour poursuivre la négociation de Nation à Nation. Notre objectif reste toujours le même, soit de signer une entente finale afin que la Nation Atikamekw participe activement au développement socio-économique du Québec, dans le respect, la coopération et le partenariat », a soutenu le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley.

L'entente de principe aborde les questions de la participation des Atikamekw à la prise de décision concernant le territoire et les ressources naturelles, l'harmonisation forestière et l'accès aux ressources et aux retombées économiques découlant de leur exploitation. Cette étape franchie, la prochaine étape sera la négociation d'une entente finale qui précisera les mesures concrètes qui seront mises de l'avant pour atteindre les objectifs des parties. Il y sera notamment question de la façon dont les Atikamekw participeront à la gestion du territoire et des ressources naturelles.

« Aujourd'hui, nous poursuivons notre travail ensemble afin de trouver des solutions novatrices, souples et viables qui sont porteuses de retombées positives pour les communautés atikamekw et pour tous les résidents de la Mauricie. Notre collaboration permettra l'enrichissement mutuel de nos Nations. J'en profite d'ailleurs pour souligner la participation essentielle de tous les acteurs dans ce dossier, y compris ma collègue, députée de Laviolette, madame Julie Boulet », a conclu le ministre Geoffrey Kelley.

« Nous sommes maintenant rendus à l'étape de présenter le contenu de cette entente de principe à nos membres. Je crois qu'ensemble nous pouvons bâtir et définir un meilleur avenir pour notre Nation », a souligné le Chef du Conseil des Atikamekw de Wemotaci, David Boivin.

Pour sa part, le Chef du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, Christian Awashish, a signalé que les Atikamekw sont heureux d'avoir accordé une dernière chance à la négociation. « La Nation Atikamekw pourra dorénavant profiter de mesures concrètes qui vont bénéficier à l'ensemble des membres de nos communautés et qui seront bénéfiques pour toute la région », a expliqué le Chef d'Opitciwan, Christian Awashish.

De son côté, le Chef de Manawan, Paul-Émile Ottawa, estime que ces négociations permettent à la Nation Atikamekw d'espérer pour le mieux. « Il reste du travail à faire pour parvenir à une entente finale, mais nous avons une bonne base et je suis confiant que les discussions porteront fruit », a dit Paul-Émile Ottawa.

« Cette entente, si elle reçoit l'appui de la population, constituera le début d'une nouvelle relation avec le Québec », a pour sa part déclaré la Grand Chef du Conseil de la Nation Atikamew, Eva Ottawa.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 31 août 2012