Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2012 > 17 février 2012

Investissement pour la construction d'une école primaire à Chisasibi

Chisasibi, le 17 février 2012. – L’école primaire de la communauté crie de Chisasibi a été inaugurée aujourd’hui en présence du secrétaire parlementaire du ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, M. Greg Rickford, du ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, du grand chef du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee), M. Matthew Coon Come, ainsi que de la chef par intérim de la communauté de Chisasibi, Mme Daisy House-Lameboy.

« Nous reconnaissons que l’éducation est un important pilier destiné à soutenir des individus compétents et autonomes », a mentionné Greg Rickford. Notre gouvernement s’engage à travailler en partenariat avec les premières nations du Canada dans le but d’obtenir des résultats tangibles et durables, et de s’assurer que celles-ci sont bien positionnées pour participer pleinement à une économie canadienne vigoureuse. »

Les anciens locaux ne répondaient plus aux besoins des élèves du primaire. En outre, la cohabitation des plus jeunes avec les plus vieux n’était plus souhaitée. La communauté de Chisasibi a donc opté pour la construction d’une école primaire distincte leur offrant un milieu de vie plus attrayant, plus accueillant et plus sécuritaire. Le nouvel établissement améliore grandement le cadre de vie dans lequel les élèves du primaire évoluaient depuis l’établissement de la communauté à Chisasibi, au début des années 1980.

« Une école, c’est avant tout un endroit où les jeunes peuvent rêver. C’est un lieu d’espoir où nous pouvons les préparer pour l’avenir. Maintenant, les élèves ont leur propre école primaire pour grandir et évoluer dans un milieu adapté à leurs besoins. Ensemble, nous leur offrons le plus beau des cadeaux. Je me sens privilégié de vivre ce moment historique avec la communauté de Chisasibi », a soutenu le ministre Kelley.

La nouvelle école a été construite grâce à un investissement de 14 millions de dollars, accordé par le ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, soit 75 % du coût total des travaux de construction. Le gouvernement du Québec a contribué au projet pour un montant de 4,65 millions de dollars, ce qui représente 25 % du coût global. Cette aide financière s'inscrit dans les nouvelles initiatives du Plan quinquennal des immobilisations 2009-2014 du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

D’ailleurs, la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Line Beauchamp, qui ne pouvait participer à l’événement, s’est réjouie de l’inauguration du nouvel établissement « En contribuant à la réalisation de ce projet porteur, notre gouvernement a envoyé aux jeunes de la communauté de Chisasibi un message important : celui que leur réussite nous tient à cœur. Maintenant que leur nouvelle école est ouverte, j’espère qu’elle deviendra pour eux un milieu de vie qui leur donnera l’envie d’apprendre, de persévérer et de bâtir leurs rêves », a-t-elle fait savoir.

L’école a ouvert ses portes en janvier dernier et on y dénombre environ 750 élèves de la maternelle à la 6e année. Ses salles de classe sont ainsi déjà presque combles et, avec plus d’une centaine de naissances par année à Chisasibi, l’établissement renouvellera constamment ses rangs.

Pour le grand chef du Grand Conseil des Cris, Matthew Coon Come, cette journée marque un tournant pour l’ensemble de la communauté : « Désormais, les enfants du primaire de Chisasibi bénéficient d’un lieu exclusivement pour eux, une école moderne et adaptée à leurs besoins. Je me réjouis, une fois de plus, de la collaboration fructueuse entre le Grand Conseil des Cris,  le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada. En offrant à la jeune génération de meilleures conditions pour étudier, notamment pour l’apprentissage de leur langue maternelle, du français et de l’anglais, on leur donne les meilleurs outils pour assurer notre relève, et ce, dans un avenir qui n’est pas si lointain. Ils pourront ainsi continuer à bâtir des ponts entre nos cultures. »

La communauté de Chisasibi est bordée, à l'ouest, par la baie James et, au nord, par la Grande Rivière.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 17 février 2012