Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2013 > 5 septembre 2013

Développement nordique

Le gouvernement du Québec appuie les communautés cries de Mistissini et de Oujé-Bougoumou

Mistissini, le 5 septembre 2013 – La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, et la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Mme Élizabeth Larouche, étaient à Mistissini aujourd’hui afin de participer à la cérémonie de signature officielle de l’Entente finale de règlement concernant le transfert de certaines terres de Mistissini au gouvernement du Québec, en compagnie du Grand chef du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee), M. Matthew Coon Come, du vice-président de l’Administration régionale crie, M. Rodney Mark, ainsi que du chef de la communauté crie de Mistissini, M. Richard Shecapio.

Cette Entente permet au Québec de récupérer plus de 2 300 km2 de terres, une superficie correspondant à l’assise foncière allouée à la communauté voisine d’Oujé-Bougoumou lors de sa création. Ce règlement avec la communauté de Mistissini représente l’acquittement des obligations financières du gouvernement à l’égard des Cris de Mistissini, en vertu de l’annexe G de la Paix des braves. Il permettra également le maintien de conditions favorables à la mise en valeur des ressources naturelles.

« En tant que responsable du Secrétariat au développement nordique, je suis heureuse d’être présente aujourd’hui pour officialiser cette entente importante pour les communautés Oujé-Bougoumou et de Mistissini. Cette entente témoigne de la volonté de notre gouvernement d’accompagner la communauté crie de Mistissini afin qu’elle puisse mettre en valeur des projets qui contribuent à leur vitalité », a déclaré Martine Ouellet.

En contrepartie de cette rétrocession de terres, une somme de 20 millions de dollars sera versée à la communauté. Cette somme constituera un levier économique important qui pourrait assurer le développement et la diversification de l’offre touristique de Mistissini. Cela s’inscrit dans le contexte de la nouvelle offre de service liée à la gestion conjointe de la réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi et du futur parc national Albanel-Témiscamie-Otish.

« Cette entente confirme les terres de catégorie IA, IB et II pour la nation crie d'Oujé-Bougoumou, la dernière communauté crie à être formellement incluse dans la Convention de la Baie James et du Nord québécois. J'aimerais exprimer ma plus sincère reconnaissance pour la coopération que nous avons eue avec le gouvernement du Québec durant les négociations qui ont abouti à cette signature. Nous sommes très heureux de voir nos voisins d'Oujé-Bougoumou obtenir une accise foncière et bénéficier des mêmes droits et privilèges que les autres communautés cries », a déclaré le chef de Mistissini M. Richard Shecapio.

« Par cette signature, notre gouvernement démontre qu’il honore ses engagements et qu’il a à cœur le développement harmonieux des communautés autochtones sur le territoire du Québec. La communauté pourra profiter d’un dynamisme socioéconomique renouvelé qui stimulera le marché de l’emploi pour les jeunes Cris de la région. Voici donc un bel exemple d’un investissement qui s’inscrit dans le cadre d’un développement nordique qui bénéficie à tous », s’est réjouie Élizabeth Larouche.

– 30 –


  • Signature de l’Entente finale de règlement concernant le transfert de certaines terres de Mistissini au gouvernement du Québec.


Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 5 septembre 2013