Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2013 > 27 septembre 2013

Forêt de l’Aigle

Signature d’une entente favorisant la mise en valeur harmonieuse des ressources forestières de la Haute-Gatineau

Québec, le 27 septembre 2013. – La ministre déléguée aux Affaires autochtones, Mme Élizabeth Larouche, annonce la signature d’une entente de principe favorisant la mise en valeur harmonieuse des ressources forestières de la Forêt de l’Aigle. En effet, les parties se sont entendues sur une solution acceptable pour tous, dénouant ainsi une impasse qui freinait la mise en valeur de ce grand territoire depuis plusieurs années.

L’entente de principe prévoit l’agrandissement de la réserve de Kitigan Zibi Anishinabeg, par l’ajout d’une superficie de 24 km2 de terres du domaine de l’État. Cela permettra à la communauté de gérer directement le développement forestier et de développer la pratique d'activités récréotouristiques de tous genres, ce qui permettra de préserver et de créer des emplois.

« Tout le milieu s'est mobilisé pour garder ce levier économique régional, considéré comme l'une des richesses inestimables de la Vallée-de-la-Gatineau. Je suis heureuse de pouvoir dire que nous sommes parvenus à trouver une solution équitable pour toutes les parties », a indiqué la ministre Larouche.

Des différends, liés aux droits forestiers dans la Forêt de l’Aigle, avaient créé des tensions entre les communautés non autochtones de la Haute-Gatineau et les Algonquins de Kitigan Zibi. Au terme de négociations, le gouvernement a convenu de confier une portion de 24 km2 de la Forêt de l’Aigle à la communauté autochtone, par le truchement d’un agrandissement de la réserve de Kitigan Zibi, tandis que la Coopérative de solidarité de la Forêt de l’Aigle devient titulaire d’une convention d’aménagement forestier sur le reste du territoire concerné. L’entente ne touche toutefois pas aux droits hydriques, miniers, énergétiques ou fauniques.

« Je salue le travail accompli par la ministre Larouche, qui a permis d’en arriver à un résultat équitable pour les deux parties. L'ajout de 24 km2 permettra l’agrandissement du territoire de la réserve Kitigan Zibi, tout en favorisant les projets de développement futur, qui profiteront à la communauté », a déclaré le chef de Kitigan Zibi, M. Gilbert Whiteduck.

« Il s'agit de l'aboutissement d'un long processus et d'un nouveau départ devant permettre le développement fructueux et harmonieux de la Forêt de l'Aigle. Ce luxuriant domaine boisé avait grandement besoin qu'on mette enfin un terme aux tensions et à la méfiance qui plombaient sa mise en valeur », a conclu le ministre responsable de la région de l'Outaouais, M. Stéphane Bergeron.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 27 septembre 2013