Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Première séance du Gouvernement régional d’Eeyou Istchee Baie-James

Un moment historique du Québec dans sa relation avec les premières nations

Waskaganish, le 21 janvier 2014 – Le vice-premier ministre, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, M. François Gendron, la ministre des Ressources naturelles et ministre responsable du Secrétariat au développement nordique, Mme Martine Ouellet, la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Mme Élizabeth Larouche, et l’adjoint parlementaire à la ministre des Ressources naturelles (volet affaires nordiques) et député d’Ungava, M. Luc Ferland, ont participé aujourd’hui à une cérémonie historique, tenue à l’occasion de la première séance du nouveau Gouvernement régional d’Eeyou Istchee Baie-James.

Cet événement, auquel la première ministre, madame Pauline Marois, en mission à Davos a également tenu à se joindre par vidéo, s’est tenu à l’invitation du grand chef du Grand Conseil des Cris, M. Matthew Coon Come ainsi que de la mairesse de la Ville de Chibougamau, Mme Manon Cyr, qui a été désignée comme première présidente du Gouvernement régional, pour un mandat de deux ans.

« L’instauration de cette instance gouvernementale représente une initiative historique en vue d’harmoniser les relations entre le gouvernement du Québec, les Jamésiens et les Cris au chapitre de la gouvernance du territoire de l’ancienne Municipalité de Baie-James. Je suis persuadé que cette approche avant-gardiste permettra aux deux communautés  de contribuer de manière encore plus significative à la prospérité d’un territoire porteur d’avenir », a déclaré le ministre François Gendron.

« En offrant une structure adaptée aux enjeux et aux défis actuels du territoire, les nouveaux pouvoirs du Gouvernement régional lui permettront notamment de participer davantage au développement nordique en créant les conditions propices à la réalisation de projets mobilisateurs. Il agira en effet comme un catalyseur du développement régional, capable de déterminer les potentiels de mise en valeur des ressources naturelles et du territoire en fonction de ses besoins particuliers », a précisé la ministre Martine Ouellet.

« Ce gouvernement régional constitue la toute première structure de gestion à caractère public qui prévoit explicitement une représentation autochtone et non autochtone. Il s’agit d’une étape déterminante dans l’établissement d’une relation ouverte et respectueuse entre nos deux nations », a fait valoir la ministre déléguée Élizabeth Larouche.

Le Gouvernement régional, dont le conseil est composé de 22 sièges partagés en parts égales entre Cris et Jamésiens, exerce les compétences, les fonctions et les pouvoirs conférés à une municipalité locale, à une municipalité régionale de comté, à une conférence régionale des élus et à une commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire sur les terres de catégorie III de l’ancienne Municipalité de Baie-James, soit une superficie de 277 000 km2.

« Le Gouvernement régional d’Eeyou Istchee Baie-James résulte d’une longue tradition du " vivre ensemble " qui témoigne de la maturité de la relation qu’entretiennent les Cris et les Jamésiens en réunissant leurs représentants autour d’une même table pour la première fois de l’histoire de notre région », a souligné le député Luc Ferland.

« À titre de citoyens du Nord, nous avons tous la responsabilité de travailler à l'établissement de partenariats porteurs d'avenir pour l’ensemble des résidents de la région et c’est cette opportunité que nous offre l'établissement du Gouvernement régional d’Eeyou Istchee Baie-James », a déclaré la présidente du Gouvernement régional, et mairesse de Chibougamau, Manon Cyr.

« Ce Gouvernement régional que nous inaugurons aujourd’hui reflète la vision d’une nouvelle voie pour cette région qui est fondée sur les principes nobles de l’inclusion, de la démocratie et de l’harmonie sociale », a conclu le Grand chef Dr Matthew Coon Come, vice-président du Gouvernement régional.

– 30 –


  • Le 21 janvier dernier avait lieu, à Waskaganish, la première séance du Gouvernement régional d'Eeyou Istchee Baie-James, en compagnie notamment de la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, de la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Élizabeth Larouche, du grand chef du Grand Conseil des Cris et vice-président du Gouvernement régional, Dr Matthew Coon Come, du député d’Ungava, Luc Ferland, et de la mairesse de Chibougamau et présidente du Gouvernement régional, Manon Cyr.


Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 21 janvier 2014