Return to home page Home page. Site map. To contact us. Québec Portal This external link will open a new window. Search Français. Ministre du Conseil Exécutif - This external link will open a new window.
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Home > Press centre > Press releases > 2014 > Febuary 12, 2014

Suivi de la négociation bilatérale avec les Attikameks

La ministre Élizabeth Larouche satisfaite des échanges

Québec, le 12 février 2014. – La ministre déléguée aux Affaires autochtones, Mme Élizabeth Larouche, s’est rendue hier dans la communauté attikamek d’Opitciwan. L’objectif de sa visite était d’expliquer le contenu de l’Entente concernant la gestion et le développement des ressources naturelles et du territoire, qui avait été paraphée par l’ensemble des négociateurs, le 22 octobre 2013. 

À la suite du paraphe de l’Entente, Mme Larouche avait offert au Conseil des Atikamekw d’Opitciwan de se rendre dans leur communauté afin de discuter des détails de l’Entente et d’établir un dialogue visant à mieux comprendre les aspirations de chacune des parties.

« Je souhaite toujours la concrétisation de cette entente historique, qui posera les premiers jalons d’une relation franche et transparente entre nos nations. Cette entente bilatérale permettra de maximiser le développement économique des trois communautés attikameks, tout en intégrant leur vision dans la gestion du territoire et des ressources qui s’y trouvent », a expliqué la ministre Larouche.

À la suite du paraphe de l’ensemble des négociateurs, l’Entente avait été entérinée par les conseils de bande de Manawan et de Wemotaci. Le chef d’Opitciwan, M. Christian Awashish, avait, quant à lui, choisi de soumettre la question à un référendum, à l’issue duquel l’Entente avait été rejetée par sa communauté.

La ministre a tenu à rassurer les membres de la communauté d’Opitciwan : « Cette entente ne portera d’aucune façon atteinte à vos droits ancestraux ni à vos droits de chasse et de pêche. Sa mise en œuvre n’empêchera pas la poursuite de vos activités traditionnelles sur le territoire », a-t-elle assuré.

Mme Larouche a également rappelé l’importance de signer cette entente avec les trois communautés attikameks, car il s’agit, en fait, du premier pas vers la signature d’un traité qui permettra à la nation attikamek d’accroître son autonomie sur le territoire.

Rappelons que la mise en place d’une « table politique de haut niveau » est prévue pour veiller au respect et au bon déroulement de l'Entente, comprenant des mesures d’accès aux ressources, telles que l’octroi de volumes de bois et de travaux sylvicoles, le transfert d’une pourvoirie, la concession de sites d’exploitation d’agrégats au bénéfice des Attikameks, ainsi que le versement aux Attikameks d’un montant total de 35 millions de dollars aux fins de développement économique, d’amélioration des conditions de vie des Attikameks et de création d'emplois.

La ministre a conclu la séance d'information en invitant les membres de la communauté à poursuivre leur réflexion et en rappelant qu'elle demeure ouverte à des pistes de solutions qui permettraient de concrétiser les avancées offertes par cette entente.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Online as of: Febuary 12, 2014