Return to home page Home page. Site map. To contact us. Québec Portal This external link will open a new window. Search Français. Ministre du Conseil Exécutif - This external link will open a new window.
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Home > Press centre > Press releases > 2015 > Febuary 27, 2015

Table ronde nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées

Les ministres Stéphanie Vallée et Geoffrey Kelley prendront part aux échanges

Québec, le 27 février 2015. – La ministre de la Justice et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, et le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, sont heureux de participer à la Table ronde nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées, qui se tient aujourd’hui, à Ottawa. Ils seront accompagnés de M. Ghislain Picard, chef de L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, de Mme Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec, de Mme Jeannie Nuktie de Saturviit Inuit Women’s Association of Nunavik ainsi que de Mme Laurie Odjick, la mère de Maisy Odjick, une jeune fille de Kitigan Zibi disparue en compagnie de sa copine Shannon Alexander, en 2008.
 
« Il est inadmissible que des femmes et les filles autochtones vivent dans un climat de violence et de peur. Les échanges qui auront cours aujourd’hui vont nous permettre d’établir de nouveaux partenariats qui, je l’espère sincèrement, nous permettront d’identifier des actions concrètes à entreprendre afin de mieux répondre aux besoins des communautés confrontées à cette situation hautement préoccupante », a déclaré la ministre Stéphanie Vallée.

La Table ronde a pour objectif de favoriser le dialogue entre les deux ordres de gouvernement, les organisations autochtones et les familles éprouvées, afin de trouver des pistes de solution pour enrayer le problème. Elle mettra en présence des premiers ministres et des ministres des provinces et des territoires, les dirigeants des Organisations autochtones nationales1 (OAN), et deux ministres fédéraux. Des membres de familles éprouvées par ces drames participeront également aux échanges.

« Notre gouvernement travaille déjà sur l’ensemble des enjeux touchant la violence envers les femmes autochtones, de concert avec plusieurs organisations autochtones du Québec, mais nous savons qu’ensemble, nous pouvons toujours faire mieux. Notre présence aujourd’hui témoigne donc de notre volonté de travailler avec nos homologues provinciaux et fédéraux afin de partager nos connaissances et nos façons de faire, et ce, afin de mieux contrer le phénomène de la violence envers les filles et les femmes autochtones », a souligné le ministre Geoffrey Kelley.

Rappelons que lors de la dernière rencontre annuelle entre les premiers ministres des provinces et des territoires et les dirigeants des OAN à Charlottetown, en août 2014, les premiers ministres ont appuyé l’initiative des OAN d’organiser une table ronde nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées. Puis, lors de la dernière rencontre du Conseil de la fédération, le 30 janvier 2015, à Ottawa, les premiers ministres présents ont réitéré leur appui au projet de Table ronde, en plus d’encourager la participation du gouvernement fédéral.


1 L’Assemblée des Premières Nations (APN), le Congrès des peuples autochtones (CPA), l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), le Ralliement national des Métis (RNM).

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Online as of: Febuary 27, 2015