Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Les ministres Geoffrey Kelley et Stéphanie Vallée participent aux événements de clôture de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Québec, le 1er juin 2015. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, et la ministre de la Justice et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, ont participé aux événements de clôture entourant la Commission de vérité et réconciliation du Canada, qui se déroulent du 31 mai au 3 juin 2015.

« C’est un honneur pour moi de prendre part aux événements de clôture de cette Commission. Nous en sommes à la dernière étape d’un long parcours, mais qui nous permet de reconnaitre les erreurs du passé pour que plus jamais elles ne se répètent. Le peuple autochtone est un peuple résilient, et c'est tous ensemble que nous pourrons, par des initiatives de rapprochement, par la connaissance d'une histoire qui nous concerne tous et toutes, poursuivre notre chemin vers la guérison », a indiqué le ministre Geoffrey Kelley.

« La création des pensionnats autochtones fait partie des événements sombres de l’histoire québécoise et canadienne, et c’est pourquoi le gouvernement du Québec reconnaît l’importance du processus de réconciliation, entamé par la Commission. Le travail accompli dans les dernières années nous permettra de bâtir des liens solides qui nous conduiront à la réconciliation », a mentionné la ministre Stéphanie Vallée.

Pour l’occasion, le gouvernement du Québec tient à souligner le travail colossal accompli par la Commission, depuis le début de son mandat. Dans le cadre de cette commission, plusieurs centaines de témoignages ont été recueillis auprès des survivants et survivantes, de leurs familles et des personnes touchées par l’expérience des pensionnats, afin de faire la lumière sur les événements du passé.

Le travail de la Commission permet également aux populations canadienne et québécoise de connaître les impacts que les choix du passé ont laissés dans les collectivités autochtones, afin de mettre un terme aux préjugés et à l’intimidation et de faire place à l’ouverture et à un avenir meilleur.

À propos de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada

Le mandat de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada est d'informer toutes les Canadiennes et tous les Canadiens de ce qui s'est passé dans les pensionnats autochtones. Au cours des dernières années, la Commission a reçu des témoignages des survivants et survivantes, des familles, des collectivités et de toutes les personnes touchées personnellement par l'expérience des pensionnats autochtones. Ceci comprend les anciens pensionnaires inuits, métis et membres des Premières Nations, leur famille, leur collectivité, les représentants et représentantes des différentes églises, l’ancien personnel des pensionnats, le gouvernement ainsi que d’autres Canadiens et Canadiennes.

La Commission avait également pour but de mobiliser les Autochtones et les Canadiens et Canadiennes afin de les guider, ensemble, dans un processus menant à la réconciliation et à de nouvelles relations fondées sur la compréhension et le respect mutuels.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 1er juin 2015