Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2015 > 8 décembre 2015

Le gouvernement du Québec accueille favorablement la tenue d’une enquête publique sur le sort des femmes autochtones assassinées ou disparues

Québec, le 8 décembre 2015. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, et la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, ont tenu à saluer aujourd’hui l’initiative du gouvernement fédéral de mettre en place une enquête publique sur le sort des femmes autochtones assassinées ou disparues.

« Cette annonce était attendue depuis longtemps de la part des nations autochtones. Nous saluons le premier ministre Trudeau de donner suite aussi rapidement à ses engagements. Cette enquête constitue un important gage d’espoir pour les femmes autochtones et leurs familles, et j’en suis très heureux. Nous avons la profonde conviction que c’est ensemble que nous trouverons des solutions pour améliorer les conditions de vie des femmes autochtones. Cela nécessite que nous travaillions tous en collaboration : les chefs et leaders autochtones, tous les ordres de gouvernement, les intervenants locaux ainsi que la société civile », a déclaré le ministre Kelley.

« Nous avons le devoir de faire la lumière sur ce qui est arrivé à toutes ces femmes et de tirer des leçons des erreurs passées. Cette cause est celle de toutes les femmes. Les femmes autochtones méritent le respect et un traitement honorable. Il nous faut consolider nos partenariats et poursuivre nos efforts afin de mieux répondre aux besoins des communautés confrontées à cette déplorable situation », a ajouté la ministre Stéphanie Vallée.

« Je désire assurer à l’équipe ministérielle fédérale chargée de l’enquête, soit la ministre des Affaires autochtones, Mme Carolyn Bennett, la ministre de la Justice et Procureure générale du Canada, Mme Jody Wilson-Raybould, et la ministre de la Condition féminine, Mme Patricia Hajdu, que nous suivrons attentivement l’évolution de cette enquête et qu’elle peut compter sur notre collaboration entière tout au long du processus, en fonction des moyens mis à notre disposition », a conclu le ministre Geoffrey Kelley.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 9 décembre 2015