Return to home page Home page. Site map. To contact us. Québec Portal This external link will open a new window. Search Français. Ministre du Conseil Exécutif - This external link will open a new window.
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Home > Press centre > Press releases > 2016 > February 24, 2016
Deuxième table ronde nationale concernant le sort des femmes et des jeunes filles autochtones disparues ou assassinées

« Le temps est venu de passer à l’action. » – Geoffrey Kelley

Québec, le 24 février 2016. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, participera, demain, à la deuxième table ronde nationale concernant le sort des femmes et des jeunes filles autochtones disparues ou assassinées, qui aura lieu les 25 et 26 février, à Winnipeg.

« Je joins haut et fort ma voix à celle de tous les gens rassemblés ici, afin de dénoncer la violence faite aux femmes autochtones. Ensemble, nous préparerons un plan d’action qui consolidera nos efforts afin de redresser la situation et de leur assurer des conditions de vie saines et équitables, a déclaré le ministre. Nous voulons être en mesure de leur offrir un avenir à la hauteur de leurs aspirations légitimes. Le Gouvernement du Québec est déterminé à collaborer avec le gouvernement fédéral, les différents gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que les leaders autochtones et leurs communautés afin de contribuer à une mise en commun des ressources respectives et des expériences diverses pour mettre un terme à toute cette violence. Nous avons la profonde conviction que c’est ensemble que nous trouverons des solutions pour améliorer les conditions de vie des femmes autochtones. Le temps est venu de passer à l’action. »

À propos de la deuxième table ronde nationale

Cette table ronde nationale offrira la possibilité aux familles des femmes et des jeunes filles autochtones disparues ou assassinées de partager leurs émotions et leurs expériences avec d’autres familles, mais surtout avec les représentants et représentantes politiques du gouvernement fédéral, des provinces et des territoires ainsi que des organisations autochtones nationales, qui sont tous interpelés par cet important dossier. Ces discussions sont destinées à fournir des pistes de solutions concrètes afin de combattre la violence faite aux femmes et aux filles autochtones et de venir en aide rapidement et de façon plus efficace aux familles touchées.

Cette rencontre de travail regroupe les gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux, plusieurs organismes autochtones nationaux ainsi que les représentants et représentantes des familles de femmes autochtones disparues ou assassinées, comme cela avait été le cas lors de la première table ronde de février 2015, à Ottawa.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Online as of: February 24, 2016