Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Ensemble contre l’intimidation, une responsabilité partagée
Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018

Quatorze projets sélectionnés afin de prévenir et de contrer l’intimidation dans les milieux autochtones

Québec, le 23 mai 2017. – Pour prévenir et contrer l’intimidation, le Gouvernement du Québec appuie la réalisation de quatorze projets dans le cadre du nouveau Programme de soutien financier pour les initiatives autochtones.

Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, et la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le ministère de la Famille contribue à la mise en œuvre du programme par une aide de 100 000 $ pour l’année financière 2016-2017 et de 150 000 $ pour 2017-2018, alors que le Secrétariat aux affaires autochtones veillera à l’administration du programme. De plus, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, le ministère de la Santé et des Services sociaux et le ministère de la Sécurité publique participent à la mise en œuvre du Programmede soutien financier et ont procédé ensemble à la sélection des projets.

Citations

« La qualité des nombreux projets soumis par les communautés et les organismes autochtones démontre une grande volonté d’agir pour contrer le phénomène de l’intimidation. Il faut sensibiliser le plus de jeunes possible, mais aussi les adultes à l’importance d’agir. Je suis persuadé que ces initiatives influenceront positivement de nombreuses vies et qu’elles contribueront à favoriser un environnement sain et sécuritaire dans les communautés. »

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« Avec ce programme, nous désirons renforcer l’action des milieux autochtones pour prévenir et contrer l’intimidation. Il permettra la réalisation d’initiatives qui sont issues de ces milieux, qui répondent concrètement à leurs besoins et qui sont adaptées à leur réalité. Je remercie sincèrement tous les organismes qui réaliseront les quatorze projets sélectionnés. Ceux-ci contribueront à faire du Québec un milieu de vie ouvert, égalitaire et inclusif. Ensemble, nous sommes plus forts que l’intimidation. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Faits saillants

  • Les quatorze projets retenus sont les suivants :
    • Programme de prévention contre l’intimidation : Conseil de bande Kitigan Zibi Anishinabeg;
    • Contrer l’intimidation! : Conseil tribal Mamit Innuat;
    • Tsi Tekaiahnon:ni Satén:ti – Marcher sur les traces : Conseil des Mohawks de Kanesatake, en collaboration avec le Comité de prévention du crime;
    • Jouons contre l’intimidation! : Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or;
    • Intervenant de mobilisation pour la lutte contre l’intimidation : Centre de santé Tshukuminu Kanani, en collaboration avec l’école de Natashquan;
    • Campagne de sensibilisation et de prévention de l’intimidation faite aux jeunes Autochtones : Centre d’amitié autochtone de Lanaudière;
    • Prévenir la discrimination et l’intimidation en milieu de travail par la promotion de l’inclusion et de l’estime de soi : Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec;
    • Adaptation des ressources de formation pour la création d’une école sécuritaire et tolérante aux réalités des élèves autochtones en milieu urbain : Centre d’innovation des premiers peuples;
    • Kaskina Mamo Mackwesitaw – Campagne de sensibilisation à l’intimidation : services sociaux de la communauté attikamek d’Obedjiwan;
    • Mettre fin à l’intimidation, c’est l’affaire de tous! : Centre de santé des Algonquins de Pikogan;
    • Campagne de sensibilisation pour promouvoir un climat communautaire sain : centre Santé et mieux-être collectif de Mashteuiatsh;
    • Plan d’action pour contrer l’intimidation : école Mikizicec de la communauté algonquine de Kitcisakik;
    • S’outiller ensemble pour contrer l’intimidation : Centre d’amitié autochtone du Saguenay;
    • Cercle de partage Laleu sur l’intimidation : Centre des Premières Nations Nikanite de l’Université du Québec à Chicoutimi.
  • Rappelons que l’appel de projets a été lancé en septembre dernier par le Secrétariat aux affaires autochtones et le ministère de la Famille. Les organismes et les communautés autochtones avaient jusqu’au 26 novembre 2016 pour soumettre leurs projets.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 23 mai 2017