Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Plan d’action pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits 2017‑2022

Un engagement concret à l’endroit des nations autochtones

Québec, le 28 juin 2017. – Le Gouvernement du Québec dévoile aujourd’hui son tout premier Plan d’action pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits 2017-2022, doté d’une enveloppe de 147,3 millions de dollars et proposant plus d’une centaine de mesures. Il permet de regrouper les interventions dans les domaines social et culturel en plus de proposer de nouvelles initiatives. Élaboré à partir des échanges tenus lors des consultations, il sera évolutif et mis en œuvre de concert avec les milieux autochtones.

Le gouvernement a également procédé à deux autres annonces. Il a lancé le Fonds d’initiatives autochtones III destiné à soutenir les projets économiques et communautaires prometteurs qui auront des retombées pour les communautés autochtones. Il se déploie lui aussi sur une période de cinq ans et profite d’un investissement de 135 millions de dollars. La mise sur pied d’une Table sur la réussite éducative des élèves autochtones, une mesure découlant de la Politique de la réussite éducative, a également été annoncée. Elle aura le mandat de trouver des solutions pour répondre aux besoins des élèves autochtones, autant en formation générale des jeunes et des adultes qu’en formation professionnelle.

Rappelons que dans sa politique d'affirmation du Québec et de relations canadiennes, le gouvernement affirme que : « L’identité´ québécoise s’enrichit par la contribution des personnes de toutes origines tout en étant intimement attachée a` la continuité´ de son caractère distinct et francophone ainsi qu’a` la contribution historique des Autochtones ». Il y exprime clairement sa volonté´ d’harmoniser ses relations avec les Autochtones et de développer celles-ci sur la base de la coopération.

Citations :

« Ce premier plan d’action constitue un engagement concret de notre gouvernement à l’endroit des nations autochtones du Québec. Nous souhaitons leur donner tous les outils possibles pour qu’ils continuent d’être des communautés dynamiques, impliquées, créatives et innovantes. Et puisque le développement social et culturel est indissociable du développement économique des communautés, ce nouvel outil ira de pair avec le nouveau Fonds d'initiatives autochtones (FIA) qui permet de soutenir des projets à caractère économique. Ensemble, faisons du Québec une société encore plus inclusive qui mise sur l’apport que chacun peut y fournir. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« J’espère que cette journée constituera une page marquante de l’histoire des relations entre les Premières Nations, les Inuits et le Gouvernement du Québec. Les nombreuses consultations menées ces dernières années auprès des Premières Nations et des Inuits nous ont permis de mettre en œuvre ce plan d’action qui permettra de bonifier et d’améliorer les services afin qu’ils soient culturellement adaptés et sécurisants pour les Autochtones du Québec. Ce qui m’importe, c’est de faire mieux et de faire plus, mais surtout d’agir maintenant.

De plus, je suis fier de vous annoncer que nous avons décidé de poursuivre notre engagement dans le développement économique et social des communautés autochtones, en lançant la troisième mouture du Fonds d’initiatives autochtones. »

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« Les actions que nous mettrons en œuvre, au cours des prochaines années, nous permettront de mieux répondre aux besoins des communautés et de rapprocher la justice de plusieurs milieux autochtones et de ses membres. Je suis persuadée que nos interventions concertées avec le milieu autochtone contribueront à améliorer l’accès à la justice et à participer à la construction d’une société plus juste et plus équitable. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice

« Les diverses mesures proposées sont arrimées aux orientations de la Politique de la réussite éducative, lancée la semaine dernière. Notre objectif principal sera d'encourager la mise en œuvre d’initiatives et de projets visant la réussite et la persévérance scolaires. Je souhaite que les jeunes autochtones et inuits aient accès à tous les outils et les services nécessaires pour favoriser leur réussite. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille

Faits saillants :

Les actions sont regroupées sous quatre axes d’intervention :

  • améliorer les services – 57 mesures;
  • promouvoir les cultures et les langues autochtones – 12 mesures;
  • développer le pouvoir d’agir des individus et des collectivités – 17 mesures;
  • favoriser la concertation et la recherche – 24 mesures.

Le Fonds d’initiatives autochtones III contient sept enveloppes destinées à :

  • soutenir des projets de développement économique;
  • investir dans des infrastructures communautaires;
  • accorder des garanties de prêt afin d’aider des promoteurs autochtones à financer leurs projets;
  • aider des organismes communautaires;
  • encourager le développement social;
  • soutenir les coûts liés aux consultations auprès des communautés autochtones;
  • soutenir les Autochtones en milieu urbain.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise à jour : 7 juillet 2017
Mise en ligne : 28 juin 2017