Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Le Gouvernement du Québec poursuit son soutien au Centre d’entraide et d’amitié autochtone de Senneterre

Senneterre, le 27 octobre 2017. – Le Gouvernement du Québec accorde un soutien financier au Centre d’entraide et d’amitié autochtone de Senneterre (CEAAS) afin que celui-ci bonifie son offre de service psychosocial auprès des Autochtones établis ou de passage dans la région.

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, ainsi que le député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, ont confirmé l’attribution d’une aide gouvernementale qui sera versée sur une période de trois ans, pour une somme maximale de 218 819 $. Cette aide est accordée en vertu du Fonds d’initiatives autochtones III pour l’aide aux Autochtones en milieu urbain, volet Services directs. Cette subvention permettra au CEAAS de mettre en place un service d’intervention psychosocial culturellement sécurisant et adapté aux besoins des Autochtones établis ou de passage dans la ville de Senneterre.

À cette fin, une intervenante qualifiée a été engagée et elle travaille en étroite collaboration avec les autres ressources du milieu.

Citations :

« Il était important pour le Gouvernement de soutenir le Centre d’entraide et d’amitié autochtone de Senneterre puisque les intervenants ont des demandes bien réelles. Nous désirons améliorer le bien-être des membres de la communauté et sensibiliser le milieu local afin de lutter contre le racisme et la discrimination. »

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« Je me réjouis de cette aide qui apportera un soulagement pour plusieurs. Je pense aussi à l’équipe du Centre, qui peut enfin offrir un service direct et culturellement pertinent à l’intérieur de ses murs. Quand les gens dans le besoin demandent de l’aide, nous devons nous assurer de pouvoir leur tendre la main et de répondre présents. »

Guy Bourgeois, député d’Abitibi-Est

« Depuis plusieurs années, mon équipe et moi travaillons d’arrache-pied pour répondre adéquatement au besoin d’assistance psychosociale signifié par nos membres et, plus largement, par les Autochtones établis ou de passage à Senneterre. Enfin, nous pourrons proposer à notre clientèle un service d’intervention de première ligne dans un contexte culturellement sécurisant! »

Rebecca Moore, directrice du Centre d’entraide et d’amitié autochtone de Senneterre

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 27 octobre 2017