Accueil Plan du site Nous joindre Québec.ca Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2018 > 21 décembre 2018

Stratégie d'action jeunesse autochtone 2017-2022

Les jeunes autochtones se dotent d'un outil pour prendre en charge leur avenir

Wendake, le 21 décembre 2018. – Dans la foulée de la création de stratégies d’action jeunesse s’adressant exclusivement aux jeunes Autochtones, le gouvernement du Québec, le Réseau jeunesse des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et Femmes autochtones du Québec dévoilaient, vendredi, la Stratégie d’action jeunesse autochtone 2017-2022. C’est l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, qui a présenté, avec les organismes porteurs, les grandes lignes de cet outil élaboré par le milieu de la jeunesse autochtone. La ministre responsable des Affaires autochtones, Mme Sylvie D’Amours, était également présente.

Il était important, pour le gouvernement du Québec, de donner aux jeunes Autochtones l’occasion de se mobiliser afin qu’ils élaborent eux-mêmes cette stratégie d’action jeunesse. Cette dernière est le résultat d’importantes consultations effectuées auprès de quelque 150 jeunes Autochtones issus d’une vingtaine de communautés et municipalités du Québec.

La Stratégie d’action jeunesse autochtone a été élaborée par le Réseau jeunesse des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et Femmes autochtones du Québec, avec le soutien du gouvernement du Québec. Les cinq axes d’intervention qui guideront les actions de la stratégie sont les suivants :

  • Un environnement scolaire favorisant la persévérance et la réussite éducatives;
  • Une culture et une mobilisation communautaires;
  • Un environnement culturellement sécurisant favorisant de saines habitudes de vie;
  • Une pleine participation de la jeunesse autochtone au marché du travail;
  • Un soutien aux jeunes entrepreneurs autochtones et à la relève.

La Stratégie d’action jeunesse autochtone profitera d’un soutien global de 1,6 million de dollars, sur quatre ans, provenant du Secrétariat à la jeunesse. Ces sommes seront attribuées aux organismes afin que ceux-ci puissent mettre en œuvre des initiatives permettant aux jeunes Autochtones de s’épanouir et de se mobiliser pour prendre en charge leur avenir.

Citations :

« Cette stratégie a été conçue par et pour les jeunes. Elle a donc le mérite d’être réellement à l’image des jeunes à qui elle s’adresse et de s’enraciner dans leur culture, leur langue et leur identité. Ces jeunes doivent être en mesure de contribuer activement au dynamisme et à l’essor de leurs communautés, de prendre des initiatives et d’aller au bout de leurs idées. Je suis convaincu que cette stratégie leur servira de rampe de lancement. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« Les jeunes constituent la majorité de la population autochtone du Québec. Ils incarnent le présent et l’avenir de leur communauté. Ils ont le potentiel de réaliser de grandes choses, à la fois dans leurs communautés respectives et à l’échelle du Québec. Leur mobilisation pour l’élaboration de cette stratégie en témoigne. Je veux qu’ils sachent que le gouvernement du Québec est derrière eux et qu’il croit en eux. »

Sylvie D’Amours, ministre responsable des Affaires autochtones

Faits saillants :

  • Deux autres stratégies d'action jeunesse autochtone ont été annoncées plus tôt, cette année : la Stratégie d’action jeunesse inuite 2016-2021, réalisée par le Conseil jeunesse Qarjuit, et la Stratégie d’action jeunesse crie 2017-2022, élaborée par le Conseil jeunesse de la nation crie.
  • La Politique québécoise de la jeunesse 2030 est sous la responsabilité directe du premier ministre. Elle est un cadre de référence et une occasion, pour le gouvernement, de donner une impulsion à son intervention en faveur des jeunes.
  • La Stratégie d'action jeunesse 2016-2021 contient les mesures que le gouvernement compte financer pour réaliser les objectifs de la Politique québécoise de la jeunesse 2030.
  • Le Plan d'action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits porte une attention particulière aux jeunes Autochtones. Il vise à soutenir les milieux autochtones afin que ceux-ci puissent accompagner les jeunes dans leur itinéraire de vie et à offrir des services qui aideront ces derniers à devenir des citoyennes et citoyens actifs capables d'occuper efficacement la place centrale qui leur revient nécessairement dans le développement et la vitalité de leurs communautés et de la société québécoise dans son ensemble.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166