Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Le gouvernement du Québec à la rencontre des communautés autochtones au Québec

Québec, le 29 juillet 2019. – La ministre responsable des Affaires autochtones, Mme Sylvie D’Amours amorce, aujourd’hui, une tournée qui la mènera dans plusieurs communautés à travers la province. La ministre D’Amours veut établir une relation de confiance et jeter des bases constructives empreintes de compréhension mutuelle, de respect et d’une vision commune de l’avenir ensemble. Elle part donc à la rencontre des chefs et des membres des communautés autochtones au Québec, afin d’échanger et d’en apprendre davantage sur leurs réalités et leurs ambitions.

En compagnie de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, et du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, elle se rendra d’abord à Puvirnituq et Kuujjuaq, au Nunavik.

Par la suite, les ministres se dirigeront vers la Basse-Côte-Nord et la Côte-Nord, dans les communautés de Pakua Shipu, Unamen Shipu, et Uashat mak Mani-Utenam. Les ministres souhaitent se rendre dans ces communautés innues afin de discuter de leurs aspirations et des défis auxquels ces dernières doivent faire face au quotidien.

La ministre D’Amours restera à Uashat mak Mani-Utenam, le 1er août, afin de participer à l’ouverture du Festival Innu Nikamu, ainsi qu’au Grand rassemblement des diplômés innus du secondaire. Elle terminera sa tournée dans les communautés Mi’gmaq de Listuguj, Gespeg et Gesgapegiag, en Gaspésie.

Citation :

« Je suis très emballée par cette tournée et heureuse de me rendre, en compagnie de mes collègues, dans diverses nations autochtones au Québec. Il n’y a pas de meilleure façon de comprendre les réalités et les enjeux des Premières Nations et des Inuits que d’aller à leur rencontre dans leurs communautés et leurs villages et d’entendre ce qu’ils ont à nous partager. Chacune de ces communautés se distingue par sa langue, sa culture et ses traditions. Les activités économiques, également, ne sont pas les mêmes pour toutes ces nations. De Kuujjuaq à Listuguj, en passant par Pakua Shipu et Uashat mak Mani-Utenam, toutes les communautés autochtones ont un rôle à jouer dans la réalité culturelle et économique du Québec. Je voulais absolument aller à leur rencontre pour leur dire de vive voix que j’ai la ferme intention de continuer à travailler avec chacune d’elles afin de contribuer à leur qualité de vie et afin de faire avancer les dossiers qui leur tiennent à cœur. »

Sylvie D’Amours, ministre responsable des Affaires autochtones

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 29 juillet 2019