Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre Recherche English Site du Ministre du Conseil Exécutif - Ce lien externe s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

À l'occasion du concert-bénéfice pour le Wapikoni mobile

Club Soda de Montréal, Le lundi 29 octobre 2012

(La version prononcée fait foi.)

Mme la directrice générale,

Docteur Stanley Vollant,

Chers invités,

Je suis très heureuse d’être parmi vous ce soir.

Je tenais absolument à assister à ce concert-bénéfice.

Je voulais profiter de l’occasion qui m’a été offerte pour voir ces artistes à l’œuvre. Par mes expériences passées, j’ai pu constater toute la richesse des cultures autochtones.  Je crois sincèrement que nous avons tous intérêt à favoriser leur rayonnement, au Québec comme ailleurs. Les preuves des retombées positives du Wapikoni mobile n’étant plus à faire, c’est pour moi un privilège de pouvoir rencontrer et applaudir ses artisans.

Nous savons tous à quel point il peut être laborieux de mettre sur pied un projet. Dans un monde où les investisseurs cherchent des  résultats rapides et quantifiables, les retombées des projets culturels sont trop souvent sous-estimées. Pourtant, ces initiatives ont des impacts positifs. Bien qu’il soit difficile, voire impossible, de comptabiliser l’estime de soi, l’autonomie et la créativité, il est indéniable que les bienfaits de leur développement contribuent à l’essor d’une communauté. 

J’aimerais donc féliciter la fondatrice du Wapikoni mobile, Mme Manon Barbeau, le conseil d’administration, les cofondateurs, le Conseil de la Nation Attikamek et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador. Vous avez, depuis 2004, porté sur vos épaules ce studio de formation et de création audiovisuelle et musicale pour les jeunes autochtones du Québec. Je salue votre courage, votre audace et votre ténacité.

Même si le projet a fait ses preuves, son financement demeure un combat de tous les instants.  Il est d’ailleurs bien malheureux et incompréhensible que le gouvernement fédéral ait décidé de retirer sa subvention annuelle. Le Secrétariat aux affaires autochtones a toujours été un proche partenaire du Wapikoni. C’est pour moi une fierté de poursuivre l’aventure. C’est pourquoi, j’annoncerai prochainement une aide financière qui contribuera, je l’espère, à l’essor de votre initiative.

C’est en observant les réalisations des milliers de jeunes qui ont été épaulés par le Wapikoni que je constate à quel point ils sont allumés et talentueux. Je décèle en vous une volonté à toute épreuve, de l’espoir et un potentiel infini.

Nous sommes conscients des épreuves auxquelles sont confrontés les jeunes Autochtones d’aujourd’hui. Des projets comme le Wapikoni leur donne une voix pour s’exprimer et se réaliser.

Encore une fois, chapeau à sa fondatrice, aux cofondateurs et à toute l’équipe qui s’est jointe au projet, notamment les formateurs et les animateurs professionnels qui encadrent les jeunes.

J’espère de tout mon cœur que d’autres jeunes connaîtront un rayonnement digne de leur talent, comme ce fut le cas pour Samian, qui partagera la scène ce soir avec de nombreux artistes.

Je vous souhaite à toutes et à tous, artistes, spectateurs, partenaires et invités, un excellent concert !

Merci!

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 25 octobre 2012