Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Algonquins

Près de 5 500 Algonquins vivent dans neuf communautés situées en Outaouais et en Abitibi-Témiscamingue, et plus de 4 000 habitent ailleurs au Québec. La langue d’usage est l’anglais dans six communautés et le français dans le cas des trois autres. Toutefois, l’algonquin est une langue vivante, parlée par de nombreuses personnes.

Jusqu’au début du XXe siècle, la majorité des Algonquins ont conservé leurs pratiques religieuses ancestrales et un mode de vie nomade qui s’est articulé autour de la chasse, de la pêche, du piégeage et de la cueillette. Par la suite, leur sédentarisation s’est accentuée, plus particulièrement après l’ouverture de l’Abitibi à la colonisation. Plusieurs réserves se sont constituées de 1940 à 1974.

Aujourd’hui, l’activité économique gravite autour de l’exploitation forestière, du tourisme, de l’artisanat et des services gouvernementaux, que les Algonquins administrent eux-mêmes généralement.

Un conseil de bande, choisi par les membres, dirige chaque communauté. Depuis 1992, deux organismes veillent à la défense des intérêts communs des Algonquins. Il s’agit du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg et du Secrétariat de la nation algonquine.

En 1991, les Algonquins de Lac-Rapide ont signé avec les gouvernements du Québec et du Canada une entente unique visant à préparer un plan d’aménagement intégré des ressources renouvelables – la forêt et la faune – dans la région de la Réserve faunique La Vérendrye. En 1998, une entente bilatérale a été signée entre les Algonquins de Lac-Barrière et le Québec, qui engageait les parties à terminer les travaux amorcés en 1991 et à conclure de nouveaux accords pour améliorer le sort de la communauté.

Page précédente - Page suivante

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour : 15 mai 2009
Mise en ligne : 29 octobre 2004