Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2020 > 30 septembre 2020

Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics : écoute, réconciliation et progrès… un an d'action

QUÉBEC, le 30 sept. 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec souligne, aujourd'hui, le premier anniversaire du dépôt du rapport du commissaire Jacques Viens, qui constitue l'aboutissement d'une consultation de plus de deux ans sur les relations entre les Autochtones et certains services publics québécois. Tout en déplorant les retards occasionnés par le contexte sociosanitaire lié à la COVID-19, la ministre responsable des Affaires autochtones, Mme Sylvie D'Amours, tient à souligner la qualité des échanges qui ont eu lieu, ces derniers mois, entre les autorités gouvernementales et les représentantes et représentants autochtones dans le but d'établir, en collaboration, les priorités visant la mise en œuvre des initiatives qui reflètent la volonté du milieu.

Le gouvernement est fier de pouvoir dire que sur 142 appels à l'action, 51, qui le concerne directement, sont déjà terminés ou en voie de l'être, par exemple :

  • l'appel à l'action 1 : Présenter des excuses publiques;
  • l'appel à l'action 2 : Adopter une motion pour la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones;
  • l'appel à l'action 56 : Former l'ensemble des agentes et agents de probation du Québec à la préparation des rapports présentenciels autochtones et sur l'approche culturelle sécurisante à adopter lors de la collecte d'information;
  • l'appel à l'action 130 : S'assurer que les familles et les personnes significatives qui ne sont pas représentées par une association et qui accueillent un enfant autochtone reçoivent une compensation financière équivalente aux ressources de type familial.

Le gouvernement du Québec s'est empressé de donner suite, en quelques jours, aux deux premiers appels à l'action énoncés dans le rapport et, depuis, travaille sans relâche en collaboration avec ses partenaires autochtones afin d'agir en ce sens. La mise en œuvre d'un rapport aussi complet et volumineux est un processus qui se fait progressivement. C'est pour se donner les moyens de mettre en œuvre les appels à l'action et à la justice des deux commissions d'enquête (Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées et Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics québécois [commission Viens]) que le gouvernement a attribué au budget 2020 une nouvelle somme de 200 millions de dollars sur cinq ans.  

Citation

« Bien sûr, nous aurions aimé agir plus rapidement pour les autres appels à l'action et nous étions bien partis, avec les rencontres d'octobre 2019 et de janvier 2020, mais la pandémie est venue bouleverser nos plans, à nous aussi. Ce qui importe, c'est que nous continuons d'avancer dans le respect constant de notre engagement à cheminer main dans la main avec les Premières Nations et les Inuit. La mise en œuvre des appels à l'action et à la justice demeure ma priorité, et il me tarde de pouvoir vous annoncer de bonnes nouvelles en ce sens prochainement. »

Sylvie D'Amours, ministre responsable des Affaires autochtones

La commission Viens

La commission Viens a été mise en branle pour faire la lumière sur les services publics rendus aux Autochtones au courant des quinze dernières années. Des audiences se sont tenues à Val-d'Or, à Québec et ailleurs dans la province. Cette enquête indépendante, qui avait été lancée, en 2016, par le gouvernement du Québec, visait à prévenir ou à éliminer toute forme de violence, de pratique discriminatoire ou de traitement différent dans la prestation de services publics offerts aux Autochtones. L'enquête visait les services sociaux, policiers, correctionnels, de justice, de santé ainsi que de protection de la jeunesse.

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 30 septembre 2020