Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2021 > 22 février 2021

Le gouvernement financera l’acquisition d’un bâtiment pour l’organisme Résilience Montréal, qui vient en aide aux plus vulnérables

Québec, le 22 février 2021. – Le gouvernement du Québec accordera une aide financière de 3 M$ à Résilience Montréal pour l’achat d’un bâtiment qui accueillera les activités de l’organisme. Depuis 2019, le centre de jour Résilience Montréal vient en aide aux itinérants et aux personnes plus vulnérables qui fréquentent le Square Cabot. En soutenant l’organisme par l’entremise du Secrétariat aux affaires autochtones, le gouvernement cherche à améliorer la situation des membres des Premières Nations et des Inuit qui convergent au Square Cabot et qui composent une majorité de la clientèle de Résilience Montréal.

Dans le contexte de ses activités courantes, Résilience Montréal sert quotidiennement environ 1000 repas aux plus démunis. L’organisme offre en plus une variété de services tels que des salles de douche, une buanderie et un vestiaire, fréquentés par quelque 150 personnes chaque jour. L’acquisition du bâtiment près du Square Cabot permettra d’assurer la continuité des services pour les personnes vulnérables qui en dépendent, en plus de fournir des espaces supplémentaires pour les déployer.

Outre l’appui du Secrétariat aux affaires autochtones, Résilience Montréal bénéficiera de celui de partenaires publics et privés, qui ont emboîté le pas pour soutenir les services essentiels de l’organisation, faisant ainsi du projet un exemple probant du vivre-ensemble. Sept fondations se sont engagées à appuyer les activités de Résilience Montréal : Fondation Marcelle et Jean Coutu, Pathy Family Foundation, Fondation McConnell, Fondation du Grand Montréal, Centraide du Grand Montréal, Fondation J. A. DeSève et la Fondation de la Famille George Hogg L’engagement collectif de ces fondations représente plus de 1,5 M$ sur trois ans.

Le bien-fondé de ce projet est indéniable. En guise d’exemple, le déménagement d’un centre de jour, en 2018, a entraîné une dégradation considérable du climat social au Square Cabot, menant à une augmentation de problèmes de violence et de consommation, et même à des décès. Assurer la pérennité de Résilience Montréal permettra de maintenir un certain équilibre dans cet environnement fragile et d’améliorer la situation des Autochtones et autres personnes dans le besoin qui occupent les lieux.

Le Secrétariat aux affaires autochtones appuie déjà l’organisme par le Fonds d’initiatives autochtones III. Cependant, la rareté des locaux disponibles dans le secteur, combinée à des besoins probants exprimés par l’organisme et entérinés par les instances concernées, motive le gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles. Étant donné que Résilience Montréal ne dispose pas des moyens financiers pour sécuriser des locaux permanents situés à un endroit approprié, le gouvernement considère qu’il est plus que raisonnable de contribuer financièrement à la réalisation de ce projet qui rend service à l’ensemble de la population locale.

Citations :

« Je connais très bien le secteur desservi par Résilience Montréal, et je suis d’avis que la participation du gouvernement au maintien des services autour du Square Cabot est une excellente initiative. Au cours des dernières années, nous avons trop souvent assisté à des drames impliquant des Autochtones dans le besoin, et il est de notre devoir de trouver des solutions pour régler le problème qui afflige trop de personnes dans les milieux plus vulnérables. J’ai espoir qu’en aidant Résilience Montréal à s’installer dans des locaux qui lui permettront de desservir le Square Cabot de façon efficace, nous assisterons à de grands changements positifs dans le quartier au cours des prochaines années. Allons de l’avant et faisons en sorte d’éviter que se reproduisent des tragédies comme celles qui ont marqué les membres des communautés autochtones qui vivent à  Montréal et ailleurs. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Résilience Montréal est un organisme essentiel, non seulement pour de nombreux Autochtones, mais aussi pour l’ensemble des personnes dans le besoin qui gravitent autour du Square Cabot. Le soutien du gouvernement fera certainement une différence importante pour la qualité de vie de l’ensemble des citoyens du quartier. Nous passons en mode solutions, et nous faisons le nécessaire pour ne plus assister à de tristes incidents tels que ceux qu’on a vécus à Montréal au cours des derniers mois. »

Chantal Rouleau, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

«Je suis reconnaissante de voir qu’autant de partenaires se réunissent pour soutenir les gens dans le besoin qui se tournent vers Résilience Montréal. Ce financement signifie que nous pouvons nous assurer d’offrir un établissement permanent, un établissement où on se sent comme à la maison. »

Nakuset, présidente de Résilience Montréal et directrice générale du Foyer pour femmes autochtones de Montréal

«À la Fondation du Grand Montréal, nous sommes fiers de travailler avec d’autres fondations qui priorisent de nouvelles façons de collaborer en écoutant les voix de la communauté. Cet appui de 1,5 M$ sur trois ans de nos sept fondations démontre clairement que nous pouvons accomplir des projets d’envergure ensemble – même en temps de COVID-19. Notre groupe de fondations s’est mobilisé rapidement pour répondre à un besoin urgent. Nous souhaitons que notre démarche devienne un modèle de collaboration pour l’avenir. De plus, ce projet illustre la complémentarité entre le secteur public et le secteur philanthropique, chacun jouant un rôle clé permettant à un projet communautaire structurant de voir le jour.»

Tasha Lackman, vice-présidente, Philanthropie et Communauté à la Fondation du Grand Montréal.

« Makivik apprécie que le gouvernement du Québec se mobilise pour soutenir la population de sans-abri Inuit à Montréal. La pandémie a très durement frappé les sans-abri et les personnes vulnérables et nous devons trouver des moyens pour les soutenir et nous assurer qu'ils ont accès aux services dont ils ont besoin. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal sur cette question très importante pour nous tous »

Pita Atami, président de la société Makivik

Liens pertinents :

www.autochtones.gouv.qc.ca/
www.facebook.com/AutochtonesQc

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 22 février 2021